L’histoire d’une invention durable

Pourquoi on fait tout ça ?

Le problème de surconsommation n’est plus un secret et malheureusement il n’est pas en décroissance. Des études démontrent que nous consommons 20% plus de ressources naturelles que ce que la planète à la capacité de générer. Pour répondre à nos besoins futurs, si nous continuons à ce rythme, nous aurons besoin de 2 planètes en 2030!

Quels sont les impacts de cette surconsommation?

La surconsommation a des conséquences environnementales et socio-économiques néfastes :

  • Surexploitation des ressources naturelles;
  • Surproduction de déchets;
  • Pollution de l’eau, des sols et de l’air;
  • Augmentation des iniquités où 20% de la population
  • possède 80% des richesses;
  • Taux d’endettement record des ménages;
  • Augmentation du stress et de l’anxiété
  • Et plus encore. La liste est longue et le constat, lui, est alarmant….

Qu’est-ce qu’on peut faire avec ça?

Plutôt que de s’arrêter devant ce constat, chez Kübbii, on a décidé de se concentrer sur ce qu’on pouvait faire de mieux. Et pour nous, c’est de proposer une solution d’affichage promotionnel durable dans le monde corporatif et celui de l’événementiel.

D’où ça vient ?

À la base de Kübbii, il y a une artiste sculpteure engagée : Anne Patel. Sa démarche artistique a toujours été en lien avec la surconsommation. Par ses sculptures d’objets écrasés et de déchets qui pleurent leur existence, elle dénonçait ce mode de consommation effréné et la quantité de déchets qui en découle…

Sa source d’inspiration 

L’idée était d’avoir un objet qui s’adapte à notre besoin et non le contraire afin de ne plus être pris avec ses affaires. Elle voulait créer un produit qui évolue en même temps que nos besoins et nos envies!

« Ayant gardé mon âme d’enfant, je me suis inspirée des Lego, ces blocs qui s’assemblent pour créer ce que l’on veut qu’ils deviennent » – Anne Patel